arbres et ecologie

Les arbres constituent une ressource indispensable pour l’existence et la survie des êtres vivants. Leur présence est vitale pour l’environnement que ce soit en milieu rural qu’urbain. Leurs bienfaits sont nombreux à savoir la production d’oxygène, la purification de l’air, la diversité biologique, la qualité de l’eau, la régulation du climat, la lutte contre l’érosion et bien d’autres. Par conséquent, les arbres jouent un rôle vital dans la vie des Hommes et de l’écosystème. Toutefois, ils disparaissent petit à petit à cause des activités humaines nécessaires pour assurer le développement économique. Malheureusement, les arbres n’ont pas la possibilité de se défendre et entamer des actions en justice face aux préjudices que leur font subir les êtres humains.

Préjudice écologique

En France, avec le préjudice écologique, il devient important de respecter et de préserver toute forme de vie y compris la nature. Il existe des pays comme la Nouvelle-Zélande qui accordent une personnalité juridique à leur faune et flore. Cela permet de conscientiser la population sur l’importance de la nature. Etant des espèces capitales pour la survie des êtres vivants et de l’environnement, les arbres se trouvent au cœur même de l’écologie. Elles méritent d’être considérées comme étant des personnes juridiques. Depuis 1972, le professeur de droit Christopher Stone avance l’idée de donner aux arbres le droit de plaider en justice via un ou des représentants. Ce concept a été évoqué par l’association de protection de la nature Sierra Club pour défendre la forêt contre le projet de création de station d’hiver par Walt Disney en 1960. Cependant, l’association a perdu contre son adversaire. Cela n’a pas arrêté l’association à se battre contre la détérioration de l’environnement et plus particulièrement des arbres.

Respect de l’environnement

La reconnaissance morale des arbres ou autres espèces naturelles nécessite d’abord le respect de leur valeur. Il faut être conscient du réel intérêt des arbres pour nous et notre planète. Il est primordial de reconnaître leur réelle importance et ne pas seulement les considérer comme des instruments. Puis, chacun doit s’engager fermement à la cause environnementale qui permettra d’accorder largement plus d’intérêts à la nature. Cela favorise un état d’esprit plus compatissant envers les arbres. Le moyen le plus efficace de protéger l’environnement et la biodiversité est de considérer les entités naturelles comme étant des sujets de droit. Ce système permet de garantir une mentalité plus écologique. Enfin, la charte internationale pour la préservation de l’environnement dit que « toute forme de vie est unique et mérite d’être respectée quelle que soit son utilité pour l’homme ».