La micronutrition désigne la satisfaction des besoins de l'individu en micronutriments, par le biais d'une alimentation variée et, en fonction des besoins de chacun, éventuellement assortie d'une complémentation sous forme de gélules. Des recherches sur les liens entre alimentation, santé et prévention témoignent de l'importance de la qualité de la première sur les deux suivantes. Quels éléments de notre alimentation sont concernés par cette appellation et que privilégier ?

Les composants de la micronutrition

La grande famille de la micronutrition se divise en plusieurs groupes : 

  • 13 vitamines : tous les aliments en contiennent, en plus ou moins grande quantité. Elles sont indispensables au fonctionnement et à la croissance de l’organisme.
  • Les minéraux et oligo-éléments : chimiques, ils ne sont présents dans l'organisme qu'à l'état de traces. Ils entrent dans la composition des muscles, des organes, des dents et des fluides corporels. Ils participent aussi aux réactions chimiques du corps. Vous les avez peut-être connus, il s'agit entre autres du calcium, du potassium, du magnésium, du sélénium, du fer, du cuivre ou du zinc
  • Les acides gras : contenus dans les produits laitiers, les viandes, les poissons, les œufs, les huiles, le beurre et la margarine, ils composent en majeur partie les lipides. On en distingue deux sortes : les acides gras saturés, qui nuisent au système cardio-vasculaire et dont il faut limiter la consommation, et les acides gras insaturés, dont les plus connus sont les Omega 3 et 6, bénéfiques au fonctionnement de l'organisme. 
  • 24 acides aminés : nos muscles, nos tissus, nos enzymes, nos hormones, notre sang… contiennent tous ces protéines. On en trouve notamment dans les légumineuses ou les céréales.

Après la théorie, la pratique 

 La micronutrition consiste à retrouver une alimentation plus saine, privilégiant les fruits et les légumes ainsi que les céréales. On privilégiera des aliments naturels peu, voire pas, transformés, et on pensera aux compléments alimentaires qui sauront vous redonner vitalité, forme et énergie. Pour retrouver ces derniers et s'assurer d'obtenir une qualité exceptionnelle, certains sites comme le Laboratoire Lescuyer seront des adresses à retenir. Exit donc tous les plats préparés survendus par l'industrie agro-alimentaire. La cuisson à la vapeur, à l'étouffée ou en papillote préserve davantage les qualités nutritionnelles des aliments. Enfin, alcools et sodas sont à consommer avec modération car ils ont tendance à réduire l’absorption du magnésium pour l'un et détruire les minéraux pour les seconds.